Ce que vous devez savoir avant de contacter un avocat

Ce que vous devez savoir avant de contacter un avocat

8 juillet 2020 0 Par Kamel

La plupart des cabinets d’avocats reçoivent chaque jour un grand nombre d’appels de personnes qui recherchent un conseil juridique et/ou une représentation légale. Pour optimiser votre temps, vous devez préparer à l’avance les éléments suivant lors de votre premier contact avec un avocat :

Les documents relatifs à votre affaire

Les avocats ont souvent besoin de voir des documents pour comprendre votre affaire et vous donner un conseil juridique approprié. Par exemple, si vous appelez pour un problème d’héritage, l’avocat aura probablement besoin de voir une copie du testament ou de la fiducie du défunt. Préparez vos documents en les scannant afin de disposer d’une version électronique qui peut être facilement envoyée par email au cabinet d’avocats.

N’appelez pas si vous avez juste une question

Les avocats ne peuvent généralement pas vous donner un conseil juridique sans avoir procédé à une analyse complète des faits de votre situation, ce qui prend du temps. La plupart des avocats sont très occupés et n’auront pas le temps de répondre à toutes les questions qu’ils reçoivent.

Vous ne pouvez pas parler à un avocat tout de suite

Les avocats croulent sur de nombreux dossiers. Ils assistent aux audiences des tribunaux, aux dépositions, aux médiations, aux conférences et aux réunions avec les clients, et ils rédigent toutes sortes de mémoires, de plaidoiries et d’accords. Lorsque vous contactez un cabinet d’avocats pour un conseil juridique, il y a de fortes chances que vous parliez d’abord avec le personnel d’assistance juridique, comme un assistant juridique. Le personnel de soutien juridique est là pour vous aider en prenant vos informations et en les communiquant aux avocats.

Ne demandez pas de conseils au personnel d’assistance juridique

Le conseil juridique consiste à donner un avis formel sur le droit en relation avec une situation factuelle particulière. Donner un conseil juridique implique souvent d’analyser un ensemble de faits et de conseiller à une personne de prendre une mesure spécifique en fonction du droit applicable.

Vous devez être un avocat agréé pour donner des conseils juridiques. Le personnel d’assistance juridique peut communiquer des informations sur votre cas à l’avocat mais ne peut pas vous donner de conseils juridiques. Donner des conseils juridiques sans être avocat est considéré comme une pratique non autorisée du droit. Le personnel de soutien peut vous donner des informations générales sur le cabinet d’avocats, mais ne peut pas vous faire de recommandations ni vous dire si votre dossier est solide.

Ne donnez pas trop d’informations

Le travail d’un avocat consiste à analyser si vous avez des revendications légales et à déterminer les actions en justice possibles. Souvent, lorsque vous contactez un cabinet d’avocats, vous êtes très émotif et vous voulez partager chaque détail de la situation avec l’avocat parce que vous voulez qu’il comprenne tout ce que vous avez vécu. Si vous fournissez trop d’informations immédiatement, l’avocat risque de ne pas être en mesure d’analyser correctement votre demande en justice.

Répondez aux questions spécifiques de l’avocat

Lorsque vous contactez un avocat, celui-ci va vous poser des questions très précises pour déterminer le type d’éléments présents dans votre dossier. Si un avocat (ou son personnel de soutien) vous pose une question précise, l’avocat a besoin de cette information pour déterminer si votre dossier est viable. Essayez de vous en tenir à répondre à ces questions spécifiques. Si l’avocat détermine qu’il peut vous représenter, vous aurez l’occasion d’approfondir la question.